Türkiye Cumhuriyeti

Dakar Büyükelçiliği

Konuşma Metinleri

"Yenidoğan Canlandırma Eğitim Programı açılış konuşması, 31.03.2014

Monsieur le Recteur de l’Université Cheikh Ante Diop,
Monsieur le Cordinateur de la TIKA,
Mesdames et Messieurs les Représentants du Ministère de Santé et de l’Action Sociale,
Mesdames et Messieurs les représentants du Ministère turc de Santé,
Distingués membres de la Presse et des Média,
Je suis une fois de plus très heureuse de me retrouver ce matin en votre présence à l’occasion de l’inauguration d’un programme pour la réanimation des nouveau-nés qui sera réalisé avec les efforts de la TIKA, de L’association Turque de Néonatologie et l’Institut National Sénégalais de Pédiatrie dans le cadre de la coopération turco-sénégalais.
Les relations d’amitié et de coopération entre la Turquie et le Sénégal témoignent de la similitude de nos peuples et de nos Etats. Nous avons vécu des expériences similaires et c’est pourquoi, défiant toute distance géographique, nous avons le devoir de partager notre expérience, nos connaissances et notre savoir-faire avec nos amis sénégalais.
Je dois avouer que je ne suis pas une experte en médecine, donc le contenu du programme m’est complètement étranger mais d’après ce qu’on m’a expliqué et de ce que j’ai lu c’est une formation sur les modalités des interventions qu’on puisse appliquer pour aider les nouveau-nés à s'adapter à la vie en dehors de l'utérus. J’ai aussi appris que l’Association turque de Néonatologie et la TIKA prévoient de réaliser ce programme dans quarante pays.
23 % des 5 millions de décès néonatals qui se produisent malheureusement chaque année dans le monde proviennent de l’absence ou de l’insuffisance de la respiration chez le nouveau-né. Avec les techniques de réanimation enseignées dans ce programme, il sera possible d’éviter la mort ou l’infirmité de milliers de nouveau-nés.
En Turquie , dans le cadre de ce programme qui a été lancé en 1998, près de 42 000 agents de santé ( des gynécologues et obstétriciens , des pédiatres , des anesthésistes , des médecins généralistes, des sages-femmes , des infirmières, des Technicien en anesthésie , etc ) ont été formés et entraînés et on a fait en sorte que dans chaque salle d’accouchement , se trouve au moins un personnel ainsi formée. Et nous sommes prêts à partager notre connaissance et expérience dans ce domaine.
Je suis d’autant plus contente que cette formation ait lieu dans ce centre de L’Institut National sénégalaise de Pédiatrie qui a été construit et aménage par la TİKA en 2011 et que nous aurons le plaisir de donner les certificats de fin de formation, sur un navire militaire intitulé Gediz, qui sera l’un des deux navires militaires en visite au port de Dakar du 3 au 8 Avril, dans le cadre du renforcement, de l’élargissement et de l’approfondissement des relations avec l’Afrique notamment dans le domaine militaire.
Tout en vous remerciant pour m’avoir écouté je souhaite beaucoup de succès aux enseignants et aux participants. Bonne journeé à tous.